Test Oxylane e-bike / Tilt 500 E

Posté par Jean-Jacques le 7 décembre 2023

Test du vélo pliant Décathlon Oxylane e-bike Tilt 500-E

Oxylane fiche tech

Vélo pliant à assistance électrique acheté d’occasion chez Décathlon Tarbes (rayon « seconde vie ») équipé de deux options : un rétroviseur et un porte-bagage (poids maxi supporté : 15kg) avec système pour clipser un siège enfant (non car il serait à hauteur de parechoc de voiture – merci @TomDussycle sur XTwitter) pour clipser je ne sais pas encore quel équipement.

IMG_20231206_234100

L’assistance est modeste : batterie de 187 Wh (24V / 7,8 Ah) moteur brushless 250W délivrant un couple de 26 Nm

Sans activer l’assistance, j’ai trouvé le vélo vif, offrant un bon rendement sur le plat ou le faux-plat montant grâce à 6 vitesses bien étagées pour passer facilement des montées jusqu’à 2-3 % voire 4 % (au pifomètre)

Sur mon parcours routier de livraison Tarbes – Pau (52km en moins de 3h malgré deux longues pauses) je n’ai utilisé l’assistance que pour la longue côte de Ger, puis 3 vallonnements un peu prononcés jusqu’à Soumoulou, et enfin une montée presque jusque dans le centre historique de Pau (des côtes aux env. de 6-7%) : pas de sensation de « coup de pied aux fesses » qui propulse mais plutôt, tout en jouant du dérailleur, un accompagnement en douceur dont on réalise l’efficacité lorsqu’on désactive l’assistance.

Attention, comme sur tout VAE il faut veiller à ne pas trop appuyer son pédalage sinon le capteur de couple (?) considère que l’assistance est inutile et la coupe.

La commande de cette assistance est d’ailleurs assez aisée même avec des gants d’hiver (je suis parti alors qu’il y avait de la gelée blanche)

Sur le plat, les faux-plats ou les montées peu prononcées, sans assistance le vélo s’est comporté comme n’importe quel autre vélo et peut-être même mieux que certains malgré son poids : en réglant au plus bas la hauteur du guidon j’ai obtenu une position plus dynamique que sur mon Brompton (je fais 1,81m), confirmée par les radars pédagogiques de la petite D234 après Soumoulou qui ont affiché des vitesses (~ 28 km/h) proches de celles atteintes avec mon vélo de route-rando.

Mise à jour du 8/12 après un 1er aller/retour domicile-travail : « J’ai compris ce que tu disais. Ce vélo est vraiment super, c’est comme si j’étais au volant d’une petite citadine pratique qui se faufile partout. »

Points positifs

* vélo comme neuf (semble avoir très peu roulé) avec deux accessoires optionnels appréciables (le rétroviseur et surtout le porte-bagages)

* prix très intéressant par rapport au tarif neuf (je ne le divulgue pas car c’est un cadeau d’anninoël)

* garantie : 2 ans

  1. console de commande de l’assistance facile à manipuler en roulant même avec des gants d’hiver
  2. de nuit phare offrant un faisceau satisfaisant en largeur comme en profondeur pour rouler à allure modérée (mais voir le bémol ci-dessous)
  3. freins v-brake efficaces (par temps sec)
  4. guidon réglable en hauteur pour choisir entre une position relevée ou plus dynamique penchée en avant
  5. direction vive (tourne dans un mouchoir de poche)
  6. bon rendement sans l’AE, notamment grâce à la roue libre 6V (cassette?) bien étagée
  7. tige de selle graduée facilitant l’utilisation par des cyclistes de tailles différentes
  8. batterie logée dans la poutre du cadre : invisible, amovible pour le rechargement chez soi (si pas de prise dans le garage) ou au travail, ou en cas de stationnement longue durée (pour éviter son vol) ou si stationnement exposé au froid (pour limiter sa décharge)
  9. poids paraissant raisonnable (impression personnelle)
  10. plié, peut être tiré en roulant pour éviter de le porter

mise à jour du 8/12 : le porte-bagage a permis l’installation des sacoches cavalières de gros volume dont mon fils a besoin pour aller travailler

Points négatifs

  1. console de commande de l’assistance fixe (amovible, elle contribuerait à dissuader le vol)
  2. éclairage ne pouvant pas être allumé sans activer l’assistance électrique au moins au niveau le plus faible (peu gênant en réalité ?)
  3. encombrement plié (surtout en largeur)
  4. pliage non verrouillé (le système d’aimants est peu puissant)
  5. vélo plié, la transmission reste exposée et la « colonne » de direction ballotte car rien ne la maintient
  6. faisceau du phare un peu trop bas et rasant (comme mon Brompton… et tous les pliants avec roues ≤ 20’’?) demandant à être complété par une lampe d’appoint (20 Lux suffisent) fixée au guidon pour rouler à bonne allure dans le noir sur revêtements dégradés
  7. manque une bavette pour prolonger le garde-boue avant
  8. selle devenant inconfortable à la longue (à partir d’1h de pédalage tout de même). Cependant je n’ai pas voulu y toucher, laissant à mon fils aîné, auquel le vélo était destiné, le soin de régler son inclinaison ou de la remplacer par une lui convenant.

Laisser un commentaire

 

mademoizl |
Environnement TCHAD |
adminactu |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | carsplus production
| Réflexions d'actualité
| RADIO JUSTICE