Westvleteren 2015 : la der des der

Posté par Jean-Jacques le 20 juin 2015

WV 2015 départ de Lille

Merci au Guide Suprême pour l’organisation sans faille de cette 5ème et dernière (sous cette forme tout au moins) randonnée trappiste
Pour trouver où il habite, c’est facile : dans une petite rue de Lille, au 3ème étage (ou 4ème ?) d’un immeuble à la façade en briques

Pendant la rando, y’a même pas eu à (re)faire (ou si peu, pour la répartition du butin sur une pelouse de St Sixtus) le sketch de l’addition de Muriel Robin lorsqu’il s’est agi de régler les courses du samedi soir, puis les bières dont ledit Guide Suprême a eu la bonté de faire l’avance, c’est dire… (quel Homme !)

Il y a eu :

  • une charmante prof d’anglais aux mollets bien galbés qui s’exprime en franspañol
  • un Boris, mais pas le Hachoir, qui a dès le premier jour durement gagné le seudo de « vanille-fraise » (je vous laisse chercher la raison) : contrairement à l’itinéraire de la « Cordillère des Flandres », celui de la « cool Raoul » était gentiment wallonné (hu hu hu) mais avec un p..inaise de vent de face et 3/4 face sa race (ou de côté, ce qui le rendait à peine reposant) bien usant… cependant, le lendemain il caracolait en tête de la bande de survivants, prouvant que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts
  • une chaussée comme du billard à Frelinghien (sauf erreur) au lieu du champ de nids de poules et rustines des années précédentes
  • un itinéraire vers le Mont des Cats qui a évité le raidillon de l’an dernier au profit d’une montée certes plus progressive mais bien plus longue et qui allait s’accentuant jusqu’au restau. au sommet, bien mérité pour le coup

WV auberge Mont des Cats

  • un hollandais ou flamand qui m’a complimenté sur mon fiets et demandé si un GPS, c’est pratique et combien ça coûte
  • Le Très Révéré Pudding avec lequel nous avons encore une fois communié : que Son Créateur et/ou Messager en soient remerciés
  • un cycliste en tenue de bûcheron monté sur ressorts tel une sauterelle, ce qu’il a prouvé en fin d’après-midi en sautant la barrière du camping
  • un autre en avatar de Tortue Géniale jeune

WV 2015 bûcheron  WV 2015 Tortue Géniale

  • un prof d’anglais qui a suggéré de tenter de trouver une combinaison à 4 chiffres en proposant de commencer les tentatives par 1xxx (on a su après qu’elle commençait par 0xxx)
  • Soulaimane qui a brillamment perpétué la tradition du camping version sarcophage initiée dans le Vercors par Carlos (qui nous a bien manqué le bougre)
  • un VTTiste expert en barbecue : qu’il soit encore remercié de son dévouement

WV 2015 camp scout

  • un Gabisnak expert en vache menée au taureau, gestes à l’appui : nous n’avons pas pu suivre ! faut dire qu’on était abondamment hydratés, pour ne pas dire imbibés
  • la preuve que des chamallows trop grillés peuvent être redoutables : quelque chose entre le produit pour étanchéifier les coutures de matériel de camping et le sang d’Alien
  • un Antoine, mais pas celui des chemises hawaïennes, qui nous a révélé autour du feu de camp la martingale permettant de résoudre toutes les contrepèteries : 2 consonnes et 2 syllabes
  • mon multitool cycliste, oublié le soir aux wc, qui a suscité bien des interrogations le lendemain matin sur la nature du pb que j’avais pu avoir à résoudre

WV 2015 camp scout 2

WV 2015 camp scout 1                   WV 2015 transport de liquides

  • dim. matin : un concours de qui a la plus longue… après avoir un moment espéré l’emporter, c’est finalement Soulailmane qui a gagné et a donc pu partir avec le gros lot
  • ensuite, sur la route, il nous a fait goûter ses boules
  • Marine qui, en plus d’avoir découvert quelques termes du glossaire vélotaf, pensera certainement désormais à accrocher ses sacoches le plus en Ar possible sur son porte-bagages
  • un retour par les Ravels et petites routes de campagne toujours aussi agréable

WV 2015 retour sur Lille

  • un déjeuner diététique du dimanche : bière, glace, café gourmand (la brasserie du bord de la Deûle ne servant pas à déjeuner en terrasse)

La phrase de la rando : « La bière, une fois mise en bouteille, ce n’est plus buvable » je vous laisse méditer, sachant qu’elle a entraîné un vrai temps de réflexion…

A propos de bière(s) : cette année, j’ai ramené 4 bouteilles de LeFort, achetée après dégustation chez Vanuxeem, et 8 bouteilles de Westvleteren 8° achetées aux moines trappistes de St Sixtus… mais aussi un Couque Dinant pour les abstinents

Des idées ont fusé pour cet automne et l’an prochain car franchement, à 1h de TGV de Paris y’a d’la verdure, de l’air, du vent, du soleil, des nuages, des vaches, des chevals, des poulains, des poneys, de l’eau, des champs, des prairies, des petites routes en bon état, des brasseries et des lillois(es) qui sont comme ça : :bravo:

Pour lire le compte rendu de l’édition 2014, cliquer ici

Laisser un commentaire

 

mademoizl |
Environnement TCHAD |
adminactu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carsplus production
| RADIO JUSTICE
| JCM